Ne ratez pas

L’Ironie du Sort

IronieDuSortCréée en 2005 sous l’impulsion de la comédienne Laetitia Bonnamour, la compagnie L’Ironie du Sort est dès ses débuts animée par une envie de production légère et ludique. Elle est à l’origine de deux spectacles, Le Cabaret Libertin, pour public averti ; et Tristan et Yseut, adapté du célèbre conte breton.

Les chantiers de L’Ironie du Sort varient selon les envies, les découvertes littéraires, les rencontres artistiques, l’originalité et l’inter-disciplinarité, restant les mots d’ordre dans la création. Pour cela, la compagnie a mis en place un pôle pédagogique très développé.

Actuellement, L’Ironie du Sort travaille sur une adaptation des Contes de la rue Broca de Gripari, ainsi que sur un projet de spectacle axé sur la sensibilisation à la sexualité pour les collégiens. Il est important pour  la compagnie de servir un projet dans la transmission et l’échange avec un public, la restitution de l’oeuvre et sa réception étant les enjeux les plus importants pour la troupe.

Les comédiens du spectacle Tristan et Yseut

Black Adopo
Beatboxer depuis 2000, Black Adopo a plusieurs cordes à son arc. A travers des styles variés (hip-hop, techno, jazz, soul…) et une maîtrise des techniques de chant, il se démarque par sa puissance et des spécialités qui lui sont propres. Il parcourt la scène depuis 2003 au travers de spectacles solo avec ou sans machine, et avec plusieurs formations musicales et théâtrales.

Gérémy “G” Crédeville
Comédien spécialisé dans l’humour et l’improvisation, Gérémy Crédeville se fait remarquer dans différents tremplins, avant de créer son One-Man Show en 2011, Parfait et Modeste (enfin, c’est ce qu’il croit), avec la complicité de Mickaël « Lalouch » Louchart. Il est également à l’origine de Tournée Générale, un solo d’improvisation, et officie dans la troupe professionnelle d’improvisation Lille Impro.

Laetitia Bonamour
Comédienne de base classique, Laetitia Bonnamour se forme au cours des dernières années à des domaines qui lui étaient encore inconnus, tels que le mime corporel, le clown, ou encore l’improvisation. Grâce à ses différentes expériences scéniques, elle ouvre sa palette artistique, ce qui lui permet d’explorer la pluridisciplinarité dans l’espace théâtral. Elle crée en 2007 la compagnie L’Ironie du Sort pour exploiter la rencontre de ces différentes pratiques, et provoquer la surprise et la spontanéité. Elle enseigne également l’art dramatique dans différentes structures.

Mickaël Six
Comédien autodidacte, Mickaël Six évolue au sein de la compagnie Les Tambours Battants depuis plus de 10 ans, mélangeant théâtre, danse, vidéo et spectacle de rue. Il oeuvre avec cette compagnie pour développer les pratiques culturelles, notamment dans les zones rurales. Pédagogue dans l’âme, il enseigne également l’art dramatique auprès de publics divers.

Retrouvez la compagnie sur son site internet !

L’Ironie du Sort

La compagnie l’Ironie du Sort est née en 2005 par l’impulsion de Laetitia Bonamour. Dernièrement, la compagnie est animée par une envie de production légère et ludique et crée deux nouveaux spectacles :

  • Le Cabaret Libertin, pour public averti, où burlesque, théâtre, chanson, beatbox et conférence aiguisée entrainent le public dans un spectacle interactif et bon enfant qui est, de plus, instructif à souhait
  • Tristan et Yseut, adaptation du conte légendaire médiéval.
Les chantiers de l’Ironie du Sort varient donc selon les envies, les découvertes littéraires, et les rencontres artistiques, l’originalité et la transdisciplinarité restant les mots d’ordre dans la création. C’est pour cela que la compagnie a également un pole pédagogique très développé. Les prochains projets de l’Ironie du Sort sont l’adaptation des contes de la rue Broca de Gripari, ainsi qu’un projet de spectacle sur la sensibilisation à la sexualité pour les collégiens qui a pour titre provisoire « Projet S ».
Il est important pour  la compagnie de servir un projet dans la transmission et l’échange avec un public, la restitution de l’oeuvre et sa réception étant les enjeux les plus importants pour la troupe.

L’équipe de Tristan et Yseut

Black Adopo

Beatboxer depuis 2000. Il a plusieurs cordes à son arc, varie les styles (Hiphop, techno, Drum&Bass, Ragga, Reggae, Jazz, Soul, Dubstep, etc.) et chante. Il se démarque par la puissance et quelques spécialités qui lui sont propres. Il parcourt la scène depuis 2003 au travers de spectacles solo avec ou sans machine (loop station, kaos pad, etc.) et performe également dans plusieurs formations musicales et théâtrales : Jam in the Band, BTKM (Born to kill the mic), Scratch, Roots & Routes et l’Ironie du Sort.

Gérémy « G » Crédeville

Comédien spécialisé dans l’humour et l’improvisation, il s fait remarquer dans différents tremplins avant de créer son One-Man Show en 2011, Parfait et Modeste (enfin, c’est ce qu’il croit) avec la complicité de Mickaël Louchart (Lalouch), et propose en parallèle un solo d’improvisation, la Tournée Générale.
Il officie également dans la troupe professionnelle d’improvisation Lille Impro.

Laetitia Bonamour

Comédienne de base classique, Laetitia se forme au cours des dernières années à des domaines qui lui étaient encore inconnus comme le mime corporel, le clown, l’improvisation… afin de pouvoir ouvrir sa palette et explorer la pluridisciplinarité dans l’espace théâtral.
Elle crée en 2007 la compagnie l’Ironie du Sort ou elle tente d’exploiter la rencontre de ces différentes pratiques, et provoquer la surprise et la spontanéité.
Elle enseigne également l’art dramatique dans différentes structures.

Mickaël Six

Comédien autodidacte, il évolue au sein de la compagnie Les Tambours Battants depuis plus de 10 ans, mélangeant Théâtre, Danse, Vidéo et Spectacle de rue. Il oeuvre avec cette compagnie pour développer les pratiques culturelles, notamment en milieu rural.
Pédagogue, il enseigne également l’art dramatique auprès de publics divers.